Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

#S’ENGAGER Portrait d’engagement

#S’ENGAGER Portrait d’engagement

#S’ENGAGER Portrait d’engagement 1828 1981 JEUN'EST

Léa est Volontaire en Service Civique en tant qu’ambassadrice santé à la Région Grand Est sur le site de Strasbourg. Aujourd’hui, elle nous en dit plus sur sa mission !

Léa : Le but de la Mission Santé de la Région est de faciliter un accès à la santé sur tous les territoires de la Région Grand Est grâce au soutien qu’elle apporte à des démarches territoriales de santé, des équipements de santé mais aussi des actions de promotion de la santé et de prévention. Dans ce cadre, une politique spécifique est développée à destination des jeunes afin de les accompagner dans leur besoin de santé, la santé étant considérée comme un vecteur d’autonomie et d’accès à la formation et à l’emploi au même titre que d’autres thématiques.

J’ai moi-même pour mission d’être une ambassadrice « de la santé » auprès des jeunes de 15 à 29 ans à travers différentes actions : alimenter régulièrement le site internet Jeun’Est avec des informations de différentes natures : actualités, infos ponctuelles, calendrier de manifestations, actualisations des pages pérennes, etc. Je souhaite pouvoir apporter aux jeunes des informations sur la santé qui pourraient leur être utiles, améliorer leur quotidien et pourquoi pas les amener à modifier quelques habitudes !

Ce sont des gestes simples, concernant l’hygiène de vie majoritairement, de petites choses, qui, mises bout à bout permettent de voir une réelle différence ! L’alimentation, l’activité physique, le sommeil ou encore l’alcool et le tabac sont des sujets qui nous concernent tous, il y a beaucoup d’idées reçues, des croyances et je suis contente de pouvoir mettre les choses à plat, les expliquer et donner des conseils applicables par tous. Le but n’est pas de juger, stigmatiser ou dénigrer certains gestes, je suis loin d’être parfaite moi-même ! Mais simplement de donner l’information, de leur permettre d’agir et de prendre leur santé en main.

Il est vrai que les jeunes se sentent (souvent) en bonne santé et ne voient pas vraiment l’intérêt d’aborder le sujet. Malgré tout, la prévention est très importante, cela permet d’éviter certaines complications et de se sentir mieux dans beaucoup de domaines ! Une bonne santé c’est bien des problèmes évités, cela permet de se concentrer sur d’autres sujet, et il y en a beaucoup qui sont importants quand on est jeunes ! La scolarité, le travail, les projets d’avenir mais aussi vivre le moment présent avec les amis et les sorties. 

C’est également primordial d’être en contact avec eux, de pouvoir comprendre ce qui les fait agir, connaître leurs habitudes et motivations. Pour cela, je souhaite réaliser une série de « micros-trottoirs » sur différentes thématiques de santé. D’une durée d’1min30/2min, les vidéos permettraient de récolter leurs paroles, habitudes, idées reçues et gestes du quotidien en une dizaine de questions.

L’idée serait de varier les lieux pour avoir un maximum de profils différents (se rendre dans plusieurs villes, en fonction des différentes manifestations organisées et interroger des étudiants, jeunes actifs, jeunes en missions locales, etc.).

Pourquoi ce Service Civique ?

J’ai réalisé mon stage de Master 2 à la Mission Santé de mars à août dernier où j’ai étudié la thématique de la santé, notamment via l’alimentation, dans le but d’impulser une politique de prévention auprès des jeunes de la région. A la fin de mon stage, la cheffe m’a donc proposé de rester au sein du service via le Service civique, cela me permettait de continuer en quelque sorte le travail réalisé et de l’ouvrir à plus de thématiques.

Et après ?

Je souhaiterai pouvoir trouver un emploi dans une collectivité ou une association par exemple, afin de continuer dans le champ de la prévention et la promotion de la santé. Bien sûr, étant diététicienne de formation, « mon domaine » reste l’alimentation mais pour moi tout est lié, une thématique n’est pas plus importante qu’une autre, la santé, c’est un tout, donc je ne souhaite pas fermer mes recherches, au contraire même !

Le chiffre du jour

C’est le nombre approximatif de lieux qui accueillent les jeunes (pour parler, échanger sur des questions de santé ou pour des consultations, des soins etc) sur toute la Région Grand Est. Ces endroits seront regroupés sur une carte qui est en train d’être finalisée et qui sera publiée sur Jeun’est.

Article rédigé par Tilleli Atlaoui, Volontaire en Service Civique à Région Grand Est.

[recaptcha]


La Région Grand Est s’engage à ce que la collecte et le traitement de vos données, effectués à partir des sites jeunest.fr, soient conformes au règlement européen sur la protection des données et à la loi « informatique et libertés » modifiée en 2018.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont nécessaires à l'instruction de votre demande. Elles sont enregistrées et transmises aux services de la région Grand Est ou de ses sous-traitants en charge de son traitement.

Vous disposez de droits Informatique et Libertés sur les données vous concernant, que vous pouvez exercer en contactant le délégué à la protection des données de la région Grand Est.