Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

#S’ENGAGER Effectuer une mission de Service Civique en Europe

service civique

#S’ENGAGER Effectuer une mission de Service Civique en Europe

#S’ENGAGER Effectuer une mission de Service Civique en Europe 1571 889 JEUN'EST

SERVICE CIVIQUE : QUELLES PERSPECTIVES POUR LES JEUNES DU GRAND EST ?

  • PARTIE 4 : Effectuer une mission de Service civique en Europe

Le premier article de la série « Service civique : quelles perspectives pour les jeunes du Grand Est ? » a permis de présenter le dispositif « Service civique » dans son ensemble, ainsi que les différents acteurs participant à sa mise en œuvre. Le second article s’est ensuite intéressé à l’opportunité offerte aux jeunes du Grand Est, d’effectuer une mission au sein des directions de la Région. Puis, le troisième article a porté sur l’offre de missions de Service civique en milieu rural. Ce quatrième et dernier article évoque la possibilité pour les jeunes du Grand Est, d’effectuer une mission de Service civique en Europe.

Si le dispositif « Service civique » permet aux jeunes de 16 à 25 ans (30 ans pour les personnes en situation de handicap) d’effectuer une mission sur le territoire français, ces derniers ont également la possibilité d’effectuer leur mission hors des frontières nationales, dans le cadre du Corps européen de solidarité (CES).

Cette dispositif de l’Union européenne (UE) né en 2016 en remplacement du Service volontaire européen (SVE), vise à donner à tous les jeunes européens âgés de 18 à 30 ans résidant légalement dans l’un des Etats membres de l’UE ou dans l’un des pays partenaires du programmes (voisins de l’UE), l’opportunité de se porter volontaires ou de travailler dans le cadre de projets solidaires organisés dans leur pays ou à l’étranger et destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l’Europe.

Les missions, appelées « projets », peuvent porter sur un large éventail de domaines d’intervention : inclusion, accueil et intégration des réfugiés et des migrants, citoyenneté et participation, environnement et protection de la nature, santé et bien-être, éducation et formation, emploi et entreprenariat, créativité et culture, sport, etc.

Elles peuvent être longues (de 2 à 12 mois) ou plus courtes (de 2 semaines à 2 mois). Il est possible, et c’est là l’innovation du CES par rapport au SVE, de se porter volontaire pour une mission de court terme, puis pour une mission de long terme. L’inverse en revanche n’est pas possible.

Pour se porter candidats, les jeunes doivent obligatoirement s’enregistrer au préalable sur le portail du Corps européen de solidarité (CES) : https://europa.eu/youth/SOLIDARITy_fr.

Les organismes agréés publient des offres sur ce portail, auxquelles les jeunes peuvent proposer leur candidature (méthodologie de la candidature : https://www.corpseuropeensolidarite.fr/candidater-a-une-activite.html). Ils peuvent également contacter les jeunes directement après avoir consulté leur profil.

[recaptcha]


La Région Grand Est s’engage à ce que la collecte et le traitement de vos données, effectués à partir des sites jeunest.fr, soient conformes au règlement européen sur la protection des données et à la loi « informatique et libertés » modifiée en 2018.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont nécessaires à l'instruction de votre demande. Elles sont enregistrées et transmises aux services de la région Grand Est ou de ses sous-traitants en charge de son traitement.

Vous disposez de droits Informatique et Libertés sur les données vous concernant, que vous pouvez exercer en contactant le délégué à la protection des données de la région Grand Est.